AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 — lean on me when you're not strong (w/ daphne)

Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Serinda Lyons
can't afford to fail

new yorker since : 08/03/2018
talks : 430
∘ dollars : 689
∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘



MessageSujet: — lean on me when you're not strong (w/ daphne)   Sam 28 Avr - 0:22


≈ ≈ ≈
{ girls night out }
crédit/ tumblr ✰ w/daphne calloway

outfit | La porte de l'appartement, que partageaient Serinda et Ryke, claqua violemment alors que la rouquine sortit, tout en roulant des yeux. Après une énième dispute avec celui qu'elle osait appeler son meilleur ami, bien qu'elle doute qu'elle pût l'appeler de la sorte dorénavant, Serinda décida qu'il était temps qu'elle s'aère un peu. James était avec Ryke, et si l'idée de rester à la maison pour donner tort à Ryke lui avait traversé l'esprit, Serri savait très bien que cela allait créer un nouveau conflit. Chose qu'elle ne voulait pas, ils en avaient eu assez. Ses clés en mains, se dirigeant vers sa voiture, Serri envoya un message à Daphne, sa meilleure amie, pour une sortie. Si elle prévenait assez tard, la Lyons savait qu'elle ne dirait pas non à une soirée à deux. Toutes les deux vivaient une périodes difficiles et Dieu seul savait à quel point ces deux filles avaient besoin d'être présente pour l'autre dans ce genre de moment. C'était comme ça depuis toujours, depuis qu'elles se connaissaient. Assez longtemps pour que Serri n'imagine pas sa vie sans la brunette. Assez pour qu'elle la considère comme sa sœur. S'engouffrant dans sa voiture, la rouquine sourit à la réponse positive de son amie, bien qu'elle n'avait pas eu besoin de confirmation. La jeune femme démarra, espérant passer une bonne soirée, ou du moins, boire assez pour penser passer une bonne soirée. Après quelques minutes de conduite, la jeune femme arriva enfin à Williamsburg, et trouva une place rapidement. Une aubaine pour la rouquine qui trouva rapidement le bar où elles étaient censées se retrouver. Un énorme sourire se plaça sur ses lèvres quand elle vit sa meilleure amie, assise près du bar, ayant déjà un verre face à elle. Serinda prit une mine faussement boudeuse tandis qu'elle s'approcha de son amie, les bras croisés. — Already getting drunk without me, D ? se moqua la rouquine, elle décroisa ses bras, faisant un signe au serveur pour commander la même. Elle prit ensuite place près de la Calloway, trouvant sa main pour la serrer. Elle savait que la stérilité de la brunette lui pesait, elle qui rêvait tant d'être mère, elle qui avait tous les gestes et la douceur d'une maman. La vie était injuste parfois, trop de fois même. So, do you have some juicy news for me ? Or any news at all ? It's been way to long since our last night out. ajouta la Lyons, il était vrai que la dernière sortie remontait à un mois. Un record pour les filles qui avaient l'habitude de sortir une fois par semaine ensemble le soir.

@Daphne Calloway

_________________

mystery of love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Daphne Calloway
can't afford to fail

new yorker since : 27/04/2018
talks : 232
∘ dollars : 401
∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘



MessageSujet: Re: — lean on me when you're not strong (w/ daphne)   Sam 28 Avr - 17:09

best friend ? nahh.
she's my sister.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
outfit || La silhouette de Gretchen, sa stagiaire, s'éloigna au fur et à mesure de ses pas et lorsque la jeune rousse, qui lui rappelait par de nombreuses mimiques sa meilleure amie, lui fit un signe d'au revoir, Daphne la salua à son tour avant de plonger son nez dans son article. Article sur lequel elle bossait depuis des heures et dont elle devait encore peaufiner quelques détails avant de pouvoir rentrer chez elle. Un soupir s'échappa d'entre ses lippes entrouvertes et la brunette sursauta lorsque son smartphone, posé à côté d'elle, vibra. Ses sourcils se froncèrent et toute son attention se déporta sur l'objet qui, sans qu'elle ne le sache, allait la sauver de ce labeur sans fin. Elle l'attrapa agilement, sans vraiment quitter l'écran de son ordinateur des yeux, et ne les baissa que lorsqu'elle dut le déverrouiller de l'empreinte de son pouce. Un sourire illumina son visage lorsqu'elle vit que la personne l'embêtant n'était en fait que sa meilleure amie, Serinda. Son invitation à sortir la fit hausser un sourcil, mais voyant l'heure, elle ne put s'empêcher d'accepter, reportant la fin de son travail au lendemain. Elle répondit par l'affirmative et la réponse de Serri ne tarda pas à arriver, lui envoyant les coordonnées d'un bar où, fut un temps, elles avaient l'habitude de se retrouver. En un temps record, elle avait rangé toutes ses affaires, éteint son outil de travail, avait enfilé la hanse de son minuscule sac qui ne servait qu'à ranger son porte-monnaie et son téléphone et était à la porte du bureau open space où chaque jour, elle travaillait. Elle appuya rapidement sur le bouton d'appel de l'ascenseur et appela son chauffeur, enfin il était officiellement celui de sa mère. Quelques minutes plus tard, elle avait fait irruption sur l'avenue bondée qui bordait l'entrée d'Elegance et attendait impatiemment que sa voiture fut avancée. Cela ne tarda pas, et quinze minutes plus tard, elle était dans le bar de Williamsburg où elles devaient se retrouver, un cocktail entre ses mains. Se retrouver après un long mois sans sorties, elles qui ne pouvaient se passer de ces sorties si importantes. Mais Daphne n'était plus vraiment la même depuis l'annonce. Cette annonce qui avait bouleversé sa vie, son avenir, son âme et son cœur. Jamais. Ça résonnait encore dans son être, jamais elle ne pourrait enfanter, devenir mère à son tour. Et elle savait Serinda aussi abîmée qu'elle, alors que Serri, elle, possédait le précieux présent d'avoir un enfant, un bébé dont elle pourrait s'occuper toute sa vie. Deux âmes cabossées par un même contexte. Serri avec un enfant, le cœur balançant entre sa vie de mère et ses ambitions professionnelles. Daph stérile, son cœur à jamais cadenassé au profit d'une vie de dur travail, récompensé et apprécié. Et ce fut une voix, cette voix qu'elle connaissait par cœur, qui la fit sortir de la transe dans laquelle la tristesse l'avait plongé. Son sourire reprit place sur ses lèvres colorées et elle lui fit un clin d’œil pour début de réponse à sa question sarcastique. « You know I can't prevent me when I see Vodka Martini, S. » Sa main enlaça celle de la rousse, venue la chercher et son cœur fut entouré d'une chaleur familière, celle d'être soutenue par sa meilleure amie. Pour tout, mal ou bien. « Hmm, let me think. My best friend remembered me, it's cool uh ? And the last night out was too long ago so I don't remember. » L’exagération était une habitude que la Calloway avait sûrement dans ses gênes pour l'utiliser si fréquemment, mais aucune rancœur ne s'était en aucun cas immiscée dans ses paroles. Jamais elle n'en voudrait à Serinda de ne pas passer plus de temps avec elle au profit de James ou encore de Ryke. Quoi que pour ce dernier, ça dépendrait de son comportement à lui.

@Serinda Lyons

_________________

Always gonna steal your thunder,
Watch me like a dark cloud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Serinda Lyons
can't afford to fail

new yorker since : 08/03/2018
talks : 430
∘ dollars : 689
∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘



MessageSujet: Re: — lean on me when you're not strong (w/ daphne)   Sam 28 Avr - 21:35


≈ ≈ ≈
{ girls night out }
crédit/ tumblr ✰ w/daphne calloway

Sortir faisait du bien à Serinda qui avait besoin de se sortir ses problèmes de la tête. Ils n'allaient pas disparaître, enchaîner les shoots et boissons n'allaient lui apporter la solution miracle, mais elle en avait besoin. Ryke avait menacé d'une procédure concernant la garde James, et ça l'effrayait, lui noua le ventre. Certes, elle n'avait pas encore tout les bons, certes, elle galérait plus qu'elle ne voudrait l'admettre, mais l'idée de ne plus voir James lui brisait le coeur. De ne plus voir ses yeux émeraudes, semblables à ceux de Serinda, de caresser ses cheveux de jais identique à ceux de Ryke ou caresser sa douce peau lui semblait inimaginable. D'un autre côté, Daphne elle-même avait besoin de s'aérer. Elle n'avait beau pas le dire tout haut, mais Serinda le sentait. Chaque jour un peu plus, elle avait l'impression de perdre Daphne. Elle bel et bien là, les mêmes expressions, les mêmes sourires qu'auparavant, mais cela semblait faux pour la rouquine. Daphne, c'était une part d'elle-même, sa moitié et elle sentait que la stérilité la rendait malheureuse. L'idée de ne pas porter son enfant, de ne pas le sentir grandir dans ses entrailles, de ne se sentir aucun de ses coups ou de s'émerveiller devant son ventre qui ne cessait de s'arrondir. Tout ce dont elle avait rêvé, et Serinda savait que sa meilleure amie pensait à cela présentement. La manière dont ses yeux fixaient le vide, l'air morose sur son visage et le verre rempli, à peine touché. Cependant, un sourire prit place sur le visage de poupée de son amie suivi d'un clin d'œil, rétorquant à sa réplique sarcastique. — You know I can't prevent me when I see Vodka Martini, S. La jeune femme prit un air faussement agacé, tout en continuant de tenir la main de la Calloway. Hmm, let me think. My best friend remembered me, it's cool uh ? And the last night out was too long ago so I don't remember. Serinda roula des yeux, prétendant être offensé, entrant dans l'exagération elle aussi. La Lyons savait parfaitement que sa meilleure amie ne lui en voulait pas, jamais. Depuis qu'elles se connaissent, elles n'ont jamais eu aucune grosse dispute, des broutilles très rarement, oui. Du moins, si on ne compte pas le jour où Daphne apprit pour la grossesse de Serinda, et par conséquent, la nuit passé avec Ryke. Durant quelques jours, la brunette avait exprimé son mécontentement envers les deux avant de l'accepter et de s'investir dans cette grossesse. — So first of all, I'll forgive you to start without me only if let me borrow your Chanel. You know, the one that I have in white but not in black ? demanda la jeune femme, un brin sérieuse. Elle connaissait déjà la réponse. Secondly, I didn't forget you. Remember that we works in the same place and we take every break together ? But yes, it's been way too long since the last night out. I've just been busy with... Serri se mordit la lèvre, une part d'elle ne voulait pas parler de Ryke et leur situation et une autre en avait besoin. You know what. conclue la Lyons, en envoya un sourire forcé au serveur avant de demander un verre de mojito à ce dernier.
@Daphne Calloway

_________________

mystery of love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘



MessageSujet: Re: — lean on me when you're not strong (w/ daphne)   

Revenir en haut Aller en bas
 
— lean on me when you're not strong (w/ daphne)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ANA ≻ somebody to lean on
» DAPHNÉ (SM)
» [ Divers - Les classiques ] Plans des sous-marins 800 tonnes
» Qui sont Daphne Guinness et Iris Apfel?
» [ Divers - Les classiques ] PROFILS DE SOUS-MARINS TYPE DAPHNE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
— BE THE BOLD TYPE. :: III □ NEW YORK, USA :: brooklyn :: williamsburg-
Sauter vers: